┤Euro de Handball en Serbie: des supporteurs croates sauvagement agressÚs Ó Novi Sad┤, B92/cdb

B92/courrierdesbalkans

Euro de Handball en Serbie: des supporteurs croates sauvagement agressés à Novi Sad

Traduit par Jad
Mise en ligne : mercredi 25 janvier 2012
Des supporteurs croates ont été agressés mardi soir alors qu’ils quittaient Novi Sad, où s’était joué un match couperet, remporté par la Croatie contre la France. La colonne de véhicules qui repartait vers la frontière croate a été sauvagement attaqué sur la route de Ruma. Une personne a été sérieusement blessé, quinze véhicules endommagés. 37 personnes ont été interpelées et 11 placées en détention.

Au terme du match largement remporté (29:22) par la Croatie, les supporteurs croates qui s’étaient rendus à Novi Sad, la capitale de la Voïvodine, sont repartis en colonne en direction de la frontière. A un moment, des voitures immatriculées en Serbie ont réussi à s’introduire dans cette colonne et à couper la route.


Découvrez notre cahier :
Les Balkans et le sport : talents, exploits et corruption

Un cahier de 202 pages, juin 2010, 14 euros


Entre 30 et 50 hooligans sont sortis de ces véhicules et ont commencé à briser les pare-brises des voitures croates. Selon nos informations, les hooligans ont même utilisé des haches pour saccager les voitures croates. À Ruma, un combi a été incendié, et un voyageur blessé d’un coup de couteau.

Les supporteurs croates expliquent que l’attaque dont ils ont été victimes semblait très bien organisée, d’autant que les assaillants connaissaient à l’avance le chemin qu’ils allaient prendre. Beaucoup de supporteurs sont encore sous le choc, et certains ont dû recevoir un soutien médical et psychologique.

Au total, la police a interpelé 37 personnes, dont 11 ont été placées en détention, mais elle poursuit ses opérations de recherche, car les participants à l’attaque étaient bien plus nombreux. Parmi elles figurent Ivan Ključovski et Jovan Bajić, chefs d’un groupe de supporteurs de Novi Sad, liés au mouvement Obraz.


Retrouvez notre dossier :
Serbie : hooliganisme et extrême droite, une menace constante 


« Six personnes ont été arrêtées à Novi Sad, et la recherche et l’identification des autres agresseurs se poursuivent », a déclaré le directeur de la police, Milorad Veljović, ajoutant que des policiers croates, présents en Serbie pour la durée du championnat de handball collaboraient à l’enquête. Il a assuré que la police serbe garantirait la sécurité de tous les supporteurs de toutes les équipes qui participent à l’Euro.

Il a appelé les ressortissants étrangers à préciser, lorsqu’ils passent la frontière, qu’ils sont des supporteurs, de manière à ce que la police puisse leur apporter la meilleure protection possible. « La police serbe serait sur le qui-vive 24 heures sur 24 », a assuré Milorad Veljović, tout en présentant ses excuses aux supporteurs croates pour les violences survenues à Novi Sad et à Ruma.

Le ministère croate des Affaires étrangères et européennes a adressé une protestation officielle à l’ambassadeur serbe à Belgrade.