novetats a courrierdesbalkans (X-08)

30-X-08:

° Kosovo : le déploiement de la mission Eulex dépend de la bonne volonté de Belgrade
La communauté internationale ne sait toujours pas comment pourra se déployer la mission européenne Eulex, si Belgrade ne donne pas son feu vert. Les diplomates rejettent l'option d'un déploiement limité au sud du Kosovo, qui entérinerait la partition du territoire, et redoutent une période très difficile pour le Kosovo dans les prochains mois. Bruxelles et Belgrade poursuivent les discussions mais, au Conseil de sécurité, la Russie pourrait se montrer plus radicale que la Serbie. L'analyse de Koha Ditore.

° « Reconfiguration » des missions internationales : un pas vers la partition du Kosovo ?
L'envoyé de l'ONU chargé de mener une médiation entre Pristina et Belgrade sur la « reconfiguration » de la présence civile internationale au Kosovo, le Néo-Zélandais Andrew Landley, a proposé une « division administrative », entre le nord du Kosovo et le reste du pays. Le Nord serbe disposerait de sa propre police et d'un système douanier autonome. Une proposition encore informelle, mais déjà catégoriquement rejetée par les dirigeants kosovars.

° Kosovo : universités privées, la grande arnaque
Cursus fantaisistes, faiblesse des cadres d'enseignement, diplômes accordés selon des critères flous... Après la publication d'un rapport très sévère sur l'état de l'enseignement dans les universités privées, le gouvernement du Kosovo a décidé d'interrompre le processus d'inscription des étudiants pour l'année 2008/2009. Les trente institutions concernées sont priées de se plier aux critères académiques en cours dans les universités étrangères. L'État devrait aussi renforcer son contrôle. 

27-X-08: 

° Monténégro : Andrija Mandić, nouveau « martyr du Kosovo » ?
Andrija Mandić, le dirigeant de la « Liste serbe » du Monténégro est en grève de la faim depuis le 12 octobre pour dénoncer la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo par le Monténégro. Il a été transféré samedi à l'hôpital de Podgorica, son état s'aggravant. Andrija Mandić a réussi à se positionner en « leader naturel » de toute l'opposition monténégrine, mais le véritable chef de cette opposition n'est autre que le métropolite Amfilohije. Ce serait à lui de convaincre Andrija Mandić d'arrêter sa grève. Quant aux élections anticipées réclamées par l'opposition, elles auront peut-être lieu au printemps.

Monténégro : émeutes à Podgorica contre la reconnaissance du Kosovo
Reconnaissance du Kosovo : la Serbie expulse l'ambassadeur du Monténégro 

° La Serbie ne reconnaît plus les diplômes du Kosovo : colère dans la Vallée de Preševo
Les Albanais de la Vallée de Preševo, dans le Sud de la Serbie, sont en colère. Belgrade refuse en effet toujours de reconnaitre la validité des diplômes délivrés par les Universités du Kosovo. Pour les étudiants albanophones de Serbie, qui étudient majoritairement à Pristina, la pilule est dure à avaler. Riza Halimi, unique député albanais au Parlement de Serbie, menace de démissionner et les responsables politiques albanais de la Vallée de Preševo ont promis de réagir. 

23-X-08:

Boris Tadić : « L'intégration européenne et la défense du Kosovo restent les deux axes de notre politique »
Interrogé par les Večernje Novosti, le Président serbe s'exprime sur tous les dossiers de l'heure, après la victoire de la Serbie devant l'Assemblée générale des Nations Unies et la reconnaissance du Kosovo par le Monténégro et la Macédoine. Il réaffirme la double priorité de la Serbie : intégration européenne et défense de son intégrité territoriale, tout en plaidant pour la restauration de bonnes relations avec tous les voisins du pays. Il rappelle les conditions posées par la Serbie pour le déploiement de la mission Eulex et tire un bilan élogieux des cent premiers jours du gouvernement Cetković.

Kosovo : Hashim Thaçi sur les traces d'Ibrahim Rugova
Le journal Koha ditore du Kosovo s'est amusé à rechercher les points communs entre Ibrahim Rugova, l'ancien « Président » historique du Kosovo, et Hashim Thaçi, milicien de l'UCK et Premier ministre de l'indépendance. L'occasion de dresser un portrait sans fard de la scène politique kosovare et des dirigeants qui entendent depuis des années représenter les Albanais du Kosovo. Deux traits communs se dégagent : la servilité envers les « internationaux » et l'indifférence aux souhaits des citoyens.

Les Serbes du Kosovo boycottent les nouveaux papiers d'identité
Les Serbes du Kosovo refusent d'adopter les nouveaux papiers d'identité émis par le gouvernement de Pristina, qu'ils considèrent comme une instance illégale.

Piraterie sur Internet : la guerre des « hackers » serbo-albanais fait rage
Le Danemark est prêt à accueillir des travailleurs saisonniers du Kosovo  

20-X-08:

Kosovo : 30 millions d'euros pour un projet culturel et sanitaire, « humaniste » et mégalo
Un immense amphithéâtre en forme d'aigle, flanqué d'une colonie artistique et de deux hôpitaux… Tel est le pharamineux projet, « humaniste » mais assez mégalolomaniaque, que voudrait édifier un ancien chef de l'UCK, Besnik Lajçi, dans les montagnes de la Rugova, au-dessus de Peć/Peja. Coût total : 30 millions d'euros. L'amphithéâtre est déjà sur le point d'être achevé, l'ensemble du projet pourrait l'être dans deux ou trois ans.  

16-X-08:

Cour internationale de justice : le jugement sur le Kosovo n'est pas urgent
La résolution déposée par la Serbie auprès de la Cour internationale de justice concernant la proclamation d'indépendance du Kosovo sera examinée selon des procédures ordinaires. La Cour n'ayant pas défini de calendrier, la décision définitive est renvoyée aux calendes grecques. D'ores et déjà, les autorités serbes et albanaises se préparent pour la future bataille juridique.

° Kosovo : interview avec le nouveau chef de la Minuk, Lamberto Zannier
Une interview avec Lamberto Zannier, le nouveau chef de la Mission intérimaire des Nations Unies pour le Kosovo (Minuk), qui évoque le rôle et la situation de l'Onu au Kosovo après la déclaration d'indépendance du pays, le rapport avec la mission européenne Eulex, le dialogue avec Belgrade et Pristina, et la situation à Mitrovica.

°
Serbes du Kosovo : plutôt « vivre du Kosovo » qu'y vivre
Combien sont-ils, ces Serbes du Kosovo qui, vivant en Serbie, font la navette, cumulent les emplois ou utilisent des cartes d'identité émises au Kosovo pour toucher un double, voire triple salaire ? Combien d'argent est-il ainsi détourné des caisses de l'État serbe ? Pour l'instant, nul ne le sait, aucun contrôle sur ces dépenses ne s'exerçant...

° Monténégro : émeutes à Podgorica contre la reconnaissance du Kosovo
Des violences ont éclaté à Podgorica à l'issue de la manifestation de l'opposition contre la reconnaissance du Kosovo. La police a dispersé le rassemblement, des dizaines de personnes ont été arrêtées. 34 blessés ont été accueillis au Centre des urgences de Podgorica. La situation était redevenue calme vers 21 heures. La police annonce qu'elle ne permettra pas la tenue du prochain rassemblement de l'opposition, prévu le 16 octobre.

° Macédoine : Pristina reconnaît le pays sous son nom de « République de Macédoine »
Suite à la reconnaissance par la Macédoine de l'indépendance du Kosovo, ce dernier a reconnu le pays sous son nom constitutionnel de « République de Macédoine ». En Serbie, l'irritation domine, car la Serbie a également reconnu le pays comme « République de Macédoine », mais celui-ci ne s'est pas privé de reconnaître l'indépendance du Kosovo...

° Le Danemark est prêt à accueillir des travailleurs saisonniers du Kosovo
Le ministère danois du Travail accueillera prochainement des travailleurs saisonnier du Kosovo : le Kosovo et le Danemark vont bientôt signer un accord selon lequel des chômeurs du pays le plus pauvre d'Europe, qui connaît un taux de chômage de 45%, pourraient travailler temporairement au Danemark. 

Dans l'est du Kosovo : le nouvel exode des Serbes de Parteš

13-X-08:

Sport : le Kosovo reste sur la touche des fédérations internationales
L'optimisme qui dominait largement les fédérations sportives du Kosovo lors des premiers jours de l'indépendance est retombé ces derniers mois. Le pays n'a pas participé aux Jeux olympiques de Pékin 2008 et risque également d'être absent des prochains grands événements sportifs. Au programme, pour les responsables du Comité olympique du Kosovo : commencer par intégrer le Comité international olympique.

La Macédoine reconnaît l'indépendance du Kosovo
Après le Monténégro, c'est la Macédoine qui reconnaît l'indépendance du Kosovo. Une résolution parlementaire émanant des partis albanais a convaincu le gouvernement. Skopje annonce vouloir conserver de bonnes relations avec Belgrade. On peut douter de la réciproque.

Reconnaissance du Kosovo : la Serbie expulse l'ambassadeur du Monténégro
Réagissant à la reconnaissance du Kosovo par les autorités de Podgorica, jeudi soir, Belgrade a demandé à l'ambassadeur du Monténégro de quiitter la Serbie.

Kosovo : les relations de Thaçi avec Israël irritent le monde arabe
Hashim Thaçi, le Premier ministre du Kosovo, joue la carte diplomatique du rapprochement avec Israël, pays allié des États-Unis. Mais au prix de l'irritation des pays du monde arabe, dont aucun n'a encore reconnu l'indépendance du nouvel État. Koha Ditore fait le tour des interventions récentes du Premier ministre et dénonce des maladresses envers des pays qui pourraient pourtant devenir des alliés s'ils connaissaient mieux le Kosovo.  

9-X-08:

° Le Monténégro et la Macédoine sur le point de reconnaître l'indépendance du Kosovo
Le gouvernement du Monténégro devrait très probablement décider de reconnaître le Kosovo au cours de sa séance d'aujourd'hui, tandis que le Parlement de Macédoine est convoqué en séance exceptionnelle à ce sujet.

° Statut du Kosovo : l'ONU saisit la Cour internationale de justice
A la demande de Belgrade, l'Assemblée générale des Nations Unies a saisi la Cour internationale de justice par 77 votes pour, 7 contre et 74 abstentions. Une victoire symbolique pour la Serbie qui, à défaut d'annuler l'indépendance du Kosovo, risque de ralentir les vagues de reconnaissance.

° Kosovo : le fiasco de la diplomatie de Pristina
C'est un véritable échec pour la diplomatie kosovare : la Serbie porte la question de la légalité de la proclamation d'indépendance unilatérale du Kosovo devant l'Assemblée générale des Nations Unies, dont les membres voteront le 8 octobre prochain, validant probablement la demande d'avis de la CIJ sur la question. Au Kosovo, le gouvernement est sous le feu de la critique pour son manque de résultats sur le plan diplomatique depuis la proclamation d'indépendance le 17 février dernier.


° Kosovo : le président du Parlement, un nostalgique d'Enver Hoxha ?
Lors d'une émission télévisée organisée chez le président du Parlement kosovar Jakup Krasniqi, les journalistes ont noté la présence d'une photographie d'Enver Hoxha dans sa bibliothèque. Interrogé sur celle-ci, Jakup Krasniqi a confirmé les liens très forts qui l'unissent au pays des aigles... L'enquête du journal Shekulli, de Tirana.
Kosovo, nos derniers articles
Kosovo : une vague de conversions au catholicisme qui fait débat
Kosovo : immobilier à Pristina, gare aux arnaques !
Vallée de Preševo : la réunification avec le Kosovo n'a plus le vent en poupe

Retrouvez le Courrier du Kosovo